Semaine du 28 février au 31 mars 1915

 

 

Dimanche 28 février

Dans la matinée, la 3eme Compagnie et la 1ère Section de Mitrailleuses sont bombardées et reçoivent quelques minenwerfer. Un soldat du Génie est tué.

 

Lundi 1er au Vendredi 12 Mars

Rien à signaler, les relèves s'opèrent tous les 3 jours sans incident.

Le 2 mars, un peloton de cavaliers de l'Escadron Divisionnaire avec 16 cavaliers provenant des régiments (8 éclaireurs montés) se relevant tous les 3 jours comme les bataillons.

A partir du 9, l'ennemi semble montrer beaucoup moins d'activité. Devant nous, nous n'avons presque plus d'artillerie, cela tient sans doute au mouvement qui s'est fait dans l'Armée voisine à notre gauche, où toute cette artillerie aurait été portée.

 

Samedi 13 au Mardi 23 Mars

Rien à signaler.

Le 22, de gros projectiles dits ''torpilles'' sont envoyés sur les tranchées A13-A14 de la 3eme Compagnie. Ces projectiles mesurent près d'un mètre de haut et 35cm de diamètre. Quelques hommes sont blessés.

L'ennemi envoie toutefois quelques petits minenwerfer sur les tranchées A5, à cheval sur la route Neuville St Waast.

 

Mercredi 24 au Mercredi 31 Mars

Rien à signaler.

Le 31 mars, le Régiment change de secteur avec le 71eme pour remanier le front de la 19eme DI. Ce n'est en somme qu'un déplacement de quelques centaines de mètres à droite.

La relève s'opère par le 3eme Bataillon qui vient se placer en avant de Roclincourt à droite (est) de la route de Lille.

Roclincourt

 

 

bouton archives